mercredi 6 mars 2019

l'affaire du Levothyrox

La Justice, à travers le tribunal d'instance de Lyon a débouté ce mardi 5 mars 2019 les 4113 plaignants qui poursuivaient le laboratoire Merck dans l'affaire du Levothyrox. Le fabricant allemand était poursuivi pour "défaut d'information", après le passage à la nouvelle formule du médicament, formule qui auraient été associée à des effets secondaires (perte de cheveux, crampes, pertes de mémoire, vertiges, changements d'humeur...).
 
"Le tribunal a considéré que Merck n’avait pas commis de faute dans l’obligation d’information qui pesait sur elle. Mais nous allons certainement conseiller aux clients d’interjeter appel de cette décision", a déclaré à Reuters Me Christophe Lèguevaques, l’avocat des plaignants. "C’est une grosse déception pour moi et pour les malades qui attendaient une reconnaissance de la justice de leurs souffrances. Et on leur dit aujourd’hui que c’est simplement un problème sociologique et non pas juridique. Ces termes ne sont pas acceptables pour les malades".
Me Lèguevaques demandait à ce que Merck verse 10 000 euros de dommages et intérêts à chacun de ses clients, sur le fondement de l’"atteinte à la dignité humaine" pour "défaut d’information". Soit 41,13 millions d’euros au total. Mais le tribunal a estimé que le laboratoire avait oeuvré dans les règles. 
 
Source : site d’information médicale Fréquence MED
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

TR: Conférence sur " la mémoire et ses secrets".

BONJOUR A TOUS , CONFERENCES 2019 :  VOICI  LE LIEN :     https://www.eovi-mcd.fr/particuliers/dossier-act...