Information tensions d’approvisionnement Androtardyl 250 mg/1 ml, solution injectable intramusculaire





Madame, Monsieur et Cher(e) confrère,

Nous vous informons d'un risque de rupture sur la spécialité Androtardyl 250 mg/1 ml, solution injectable intramusculaire durant 5 semaines environ à compter de début janvier 2019.

Dans l'attente du retour à la normale, la Société Française d'Endocrinologie et l'ANSM recommandent de privilégier l'utilisation d'Androtardyl aux situations suivantes :
« Le traitement par testostérone n'est absolument nécessaire que pour les patients ayant un réel déficit en testostérone, c'est-à-dire avec un hypogonadisme sévère. Les prescriptions doivent être réservées en priorité à ce type de patients pendant la période de pénurie. »

Pour rappel, cette spécialité n'est indiquée ni chez la femme, ni en pédiatrie.
Le RCP et la notice de ce médicament peuvent être consultés sur la base de données publique des médicaments à l'adresse suivante :
http://base- donnees- publique. medicaments. gouv.fr.


Notre service d'information médicale est à votre disposition au pour répondre à toute demande et/ou question complémentaire.

En vous remerciant pour votre collaboration, nous vous prions de bien vouloir accepter nos excuses pour les désagréments occasionnés par cette situation temporaire et vous prions de croire, Madame, Monsieur et Cher(e) confrère en l'assurance de toute notre considération.

Sophie Delacourt Obert
Responsable des Affaires Réglementaires Pharmaceutiques
Moncef Boukerrou, MD
Directeur des Affaires Médicales





Bayer HealthCare SAS
220, avenue de la Recherche
France - 59120 Loos
                                                           

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

ANDRACTIM : rupture de fabrication

TECAPS, nouvelle spécialité à base de L-Thyroxine

Patients sous Lévothyroxine : Composition détaillée du THYROFIX